Clinique Kinesio
Thérapie par le mouvement

Foire aux questions

Essayons de répondre à quelques-unes de vos questions!

Beaucoup de personnes nous demandent généralement quelle est la différence entre la physiothérapie et la kinésithérapie ou tout simplement la signification du mot "kinésiologie". Nous avons donc rassemblé ici quelques définitions, parfois vulgarisées, parfois empruntées à certains organismes reconnus, le but étant d'éclairer vos lanternes!

- Cliquez sur la question pour voir la réponse -

Le mot kinésiologie vient des mots kinési qui veut dire mouvement et de logie, qui signifie science. La kinésiologie est donc la science du mouvement.

Le kinésiologue est le profesionnel de la santé, spécialiste de l'activité physique qui utilise le mouvement à différentes fins :

  • pour la réadaptation
  • pour la mise en forme
  • pour la prévention des blessures
  • pour la performance

Les services de kinésiologie s'adressent à plusieurs types de clientète :

  • jeunes, adultes et personnes âgées
  • en santé, blessés, en réadaptation
  • atteints de maladies chroniques comme les maladies cardiaques, le diabète ou la sclérose en plaque
  • ayant une mauvaise, moyenne, bonne ou excellente condition physique
  • ayant un objectif de mise en forme ou de performance sportive internationale

Les kinésiologues sont présents dans plusieurs organisations que vous connaissez, comme le Canadiens de Montréal, les cliniques de réadaptation ou votre centre de conditionnement local. Toutefois, ils portent souvent un titre différent :

  • Entraineur
  • Coach
  • Préparateur physique
  • Professeur de cours en groupe

Par contre, certains entraineurs, coachs, professeurs et préparateurs physique ne sont pas kinésiologues. Assurez-vous de la qualité du service rendu en demandant un kinésiologue certifié ou accrédité par une association professionnelle. Les kinésiologues de la Clinique Kinesio sont tous accrédités par l'AKKOMQ.

Pour devenir kinésiologue, vous devez compléter un baccalauréat en kinésiologie. Voici quelques universités qui offre ce programme au Québec:

Ce baccalauréat dure généralement entre 3 et 4 ans et comprend 90 crédits et parfois des stages profesionnels.

Pour devenir kinésiologue-kinésithérapeute, vous devez avoir compléter avec succès votre baccalauréat en kinésiologie et compléter par la suite le D.E.S.S. en exercices thérapeutiques de l'Université de Sherbrooke.

Finalement, afin de pratiquer le métier de kinésiologue ou kinésiologue-kinésithérapeute vous devez passer l'examen d'une des associations suivantes:

L'adhésion à une association professionnelle vous assure que ses membres ont accepté un code de déontologie et se sont engagés à parfaire leurs connaissances en participant à des formations continues annuellement. De plus, ces membres pourront émettre des reçus d'assurances.

La kinésithérapie est une approche thérapeutique européenne qui allie des techniques de mobilisation manuelle ainsi que l'approche rééducative des mouvements. C'est le pendant européen de la physiothérapie au Québec. Toutefois, le kinésiologue-kinésithérapeute n'est pas physiothérapeute même s'il existe beaucoup de similarités dans les techniques manuelles utilisées par ces deux professionnels de la santé.

Même si l'approche est différente, les similarités sont telles qu'il existe une entente de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles entre l'ordre des physiothérapeutes et celles des kinésithérapeutes français:

À la suite de l’entrée en vigueur d’un règlement de l’Ordre découlant de l’Arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (ARM) entre le Québec et la France, il est possible pour les masseurs-kinésithérapeutes français d’exercer au Québec la profession de physiothérapeute (pht) ou de thérapeute en réadaptation physique (T.R.P.). Il est également possible pour tout membre de l’OPPQ d’exercer la physiothérapie en France.

Attention! Les kinésiologues-kinésithérapeutes ainsi que la kinésithérapie européenne ou masso-kinésithérapie européenne ne doivent pas être confondus avec :

  • la kinésiothérapie (formation québécoise)
  • la masso-kinésithérapie (formation québécoise)
  • la kinéthérapie
  • toutes autres techniques issuent d'écoles privées de formation holistique

Le kinésiologue-kinésithérapeute a complété un baccalauréat en kinésiologie et est issue de la formation universitaire de deuxième cycle à l'Université de Sherbrooke : le D.E.S.S. en exercices thérapeutiques de l'Université de Sherbrooke.

Faire de l’activité physique comporte de nombreux bienfaits, qu’ils soient physiques, physiologiques ou psychologiques.

Il y a des bénéfices à court terme et moyen terme :

  • Améliore l’humeur et le moral
  • Procure un sentiment de bien-être instantané
  • Aide à mieux équilibrer le taux de sucre (glycémie) dans le sang
  • Améliore le sommeil
  • Lutte efficacement contre le stress, la dépression, l’anxiété
  • Permet d’avoir une bonne condition physique soit pour des performances sportives ou pour faciliter la vie quotidienne, autant dans le travail que dans les tâches ménagères et/ou familiales
  • Diminue les risques de lombalgie

À plus long terme, il y a aussi de nombreux bénéfices pour la santé :

  • Diminue le risque de faire de l’obésité
  • Efficace pour maintenir un poids santé
  • Diminue le risque de développer des maladies cardiovasculaires comme l’hypertension, l’angine ou même de faire un infarctus
  • Diminue le risque de développer le diabète de type 2
  • Protège contre certains cancers : cancer du sein chez la femme, cancer de la prostate chez l’homme et cancer du côlon pour les deux sexes
  • Prévient le développement de l’ostéoporose
  • Améliore le processus de vieillissement
  • Protège contre la perte d’autonomie
  • Diminue le risque de chutes chez les ainés
  • Augmente le niveau d’estime de soi
  • Améliore le rendement scolaire chez les jeunes

Il y a donc beaucoup d’effets secondaires POSITIFS à la pratique d’activité physique. Pour toute demande en rapport avec l’activité physique, consultez votre kinésiologue, le spécialiste de l'activité physique.

Oui! Voici un peu plus d'informations sur ces deux paramètres :

L’équilibre est le résultat de plusieurs systèmes mécaniques et neurologiques qui travaillent en synergie pour maintenir le centre de gravité d’une personne à l’intérieur de sa base de support. Les principales composantes de l’équilibre sont les composantes sensorielles, le traitement central et les composantes musculo-squelettiques. Tous ces systèmes travaillent ensemble à une série de réactions réflexes, contrôlées par le cervelet, qui permettent le maintien de la position debout. Avec l’âge, il y a une altération de ces différents systèmes. Par contre, il y a un système qu’on peut continuer d’entraîner malgré l’âge qui avance. Ce sont les composantes musculo-squelettiques : la force musculaire et l’amplitude articulaire. En respectant les principes d’entraînement et les consignes d'un kinésiologue, il est donc possible d’améliorer l’équilibre.

Pour ce qui est de la coordination, c’est un ensemble de mécanismes nerveux assurant à chaque instant la coordination des contractions et des décontractions des différents muscles du squelette. La coordination vient du système nerveux avant tout. À travers notre vie, le cerveau a enregistré/exécuté bons nombres de patrons moteurs, c’est-à-dire un ou une série de mouvements, qu’on a reproduit soit quelques fois, soit des milliers de fois. Le kinésiologue peut vous aider à rééduquer des patrons moteurs qui ne sont pas bien exécutés et même vous apprendre de nouveaux mouvements. La pratique et de bons conseils vous aideront à améliorer votre coordination.

Oui! Il est prouvé que l’exercice physique aide à augmenter la densité osseuse parce qu’il crée les tensions mécaniques nécessaires pour stimuler les changements dans la structure de l’os.

Par contre, ce ne sont pas tous les types d’exercices qui sont recommandés, de même que certains principes doivent être respectés comme l’intensité et la spécificité des exercices. Puisque le kinésiologue est le spécialiste de l’activité physique, il est en mesure de personnaliser son intervention face à vos objectifs, votre condition physique et vos restrictions pour vous amener vers la santé et le succès.

Le programme intégré d’équilibre dynamique (PIED) vise à prévenir les chutes et les fractures chez les ainés autonomes qui vivent dans la communauté et qui sont préoccupés par les chutes ou par leur équilibre.

Les objectifs du programme sont :

  • Améliorer l’équilibre et la force des jambes
  • Développer la capacité à aménager le domicile et à adopter des comportements sécuritaires
  • Améliorer le sentiment d’efficacité à l’égard de la prévention des chutes
  • Contribuer à maintenir la densité osseuse aux sites les plus sujets aux fractures (poignets, hanches et colonne)
  • Favoriser le maintien d’une pratique régulière d’activités physiques

Le programme PIED dure 12 semaines et comprend trois volets : exercices en groupe, exercices à domicile et capsules de discussion sur la prévention des chutes. Il est destiné aux organismes des milieux communautaires tels les centres pour aînés, les CLSC et les services de loisirs municipaux.

Le programme d’exercices en groupe vise à améliorer l’équilibre, la force des jambes, la flexibilité des chevilles, la proprioception des membres inférieurs, la densité des os et la capacité à se relever du sol. Le programme commence et se termine par une rencontre d’évaluation des capacités des participants.

Le programme d’exercices à domicile a été conçu pour compléter l’entraînement en groupe et pour stimuler le maintien de la pratique d’exercices après la fin du programme. Il s’agit d’une affichette décrivant 12 exercices et d’un calendrier qui stimule l’entraînement.

Les capsules de prévention visent à développer chez les participants la capacité à modifier leur comportement et à aménager leur domicile pour améliorer leur sécurité. Parmi les thèmes discutés : prévenir les chutes dans chacune des pièces du domicile et garder ses os en santé.

Nous sommes en mesure de traiter ou prévenir un bon nombre de problématiques musculo-squelettiques. En voici quelques exemples :

  • Lombalgie / dorsalgie
  • Sciatalgie / sciatique
  • Tendinite
  • Bursite
  • Capsulite
  • Épicondylite (anciennement nommé tennis elbow ou golf elbow)
  • Tunnel carpien
  • Hernie discale
  • Névralgie d’Arnold
  • Céphalée de tension
  • Syndrome fémoro-patellaire / fémoro-rotulien
  • Wiplash (coup du lapin)
  • Instabilité articulaire
  • Syndrôme du défilé cervico-thoracique
  • Syndrôme de la bandelette ilio-tibiale
  • Syndrôme de l'essuie-glace
  • Syndrôme d'accrochage à l'épaule
  • Entorse lombaire, dorsale, cervicale
  • Douleurs reliées à un ancienne blessure sportive
  • Douleurs reliées à une mauvaise posture de travail ou à un mauvais sommeil
  • Douleurs reliées à un déséquilibre musculaire

Pour savoir si votre problématique est quelque chose qui entre dans notre champ de pratique, contactez-nous pour prendre rendez-vous à des fins d’évaluation. Lors de cette évaluation, votre kinésiologue-kinésithérapeute sera alors en mesure de vous guider sur la suite du traitement à faire.

Oui! L’exercice, pratiqué de façon régulière, peut avoir des bénéfices pour la santé et peut réduire les incapacités secondaires aux problèmes de santé chez les aînés. L’exercice peut contribuer entre autres à :

  • Prévenir les maladies cardiovasculaires
  • Améliorer la mobilité
  • Contrôler la tension artérielle, le diabète et les douleurs arthritiques
  • Maintenir un poids santé
  • Améliorer la force et l’équilibre
  • Contrôler le stress, améliorer le sommeil et prévenir la dépression
  • Maintenir la masse osseuse

L’entraînement en endurance peut augmenter de 10à 30% la fonction cardio-respiratoire des aînés.

La pratique régulière d’exercices physiques peut contribuer à améliorer la souplesse.

Un entraînement en force peut amener une augmentation de la masse musculaire et de l’endurance.

Que ce soit pour vous conseiller en matière d’activité physique, d’adoption de saines habitudes de vie ou pour vous concevoir des programmes d’entraînement physique spécifiques, adaptés à vos besoins et faire le suivi périodique de vos programmes, le kinésiologue est le professionnel de la santé qu’il vous faut pour tout ce qui touche l’activité physique.

Prendre un rendez-vous